Nord-Kivu/Attentat : Moïse Mundongo compatit avec la jeunesse de Kasindi et insiste sur une enquête sérieuse afin d’établir les responsabilités

Nord-Kivu/Attentat : Moïse Mundongo compatit avec la jeunesse de Kasindi et insiste sur une enquête sérieuse afin d’établir les responsabilités

L’attentat dans une église à Kasindi dans le territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu n’a donc pas laissé insensible Moïse Mundongo, l’un des leaders conscients de la jeunesse congolaise, qui a amplement condamné ce mardi 17 Janvier cet complot qui pour lui a causé la disparition de la jeunesse à 75 %.

« J’ai appris avec consternation l’attentat qui a été perpétré à Kasindi causant ainsi la disparition de la jeunesse qui constitue 75% de l’électorat en cette période où le Pays s’organise à son quatrième cycle électoral », a-t-il déploré avant de préciser que la Jeunesse congolaise en général et kinoise en particulier compatit avec celle de Kasindi et partage la douleur de ce douloureux attentat.

Ce candidat aux prochaines élections du Conseil Provincial de la Jeunesse, Moïse Mundongo a avant de conclure, lancé un appel à l’unité de la Jeunesse Congolaise en général pour barré la route à aux prédateurs.

« Soutenant la vision du Chef de l’État de pacifier l’Est de notre Pays, je lance un appel à l’unité de notre Jeunesse Congolaise en général pour barré la route à nos prédateurs, la justice de diligenter une enquête pour que les responsables de cet acte ignoble réponde de leurs actes car la vie humaine est sacrée dit-on », a conclu Moïse Mundongo.

Il sied de noter que l’État du Qatar a également condamné et dénoncé fermement l’attentat à la bombe qui a visé cette église dans la province du Nord-Kivu, dans le Nord-Est du Congo démocratique, et qui a fait des morts et des blessés.

Le ministère des Affaires étrangères réaffirme la position constante de l’État du Qatar, rejetant la violence et le terrorisme, quels qu’en soient les motifs et les raisons, et souligne son refus total de prendre pour cible les lieux de culte et d’intimider ceux qui sont en sécurité.

Le ministère exprime les condoléances de l’État du Qatar aux familles des victimes, au gouvernement et au peuple congolais, ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.

 

S. Tenplar Ngwadi

ACTUALITE SOCIETE