RDC – Insécurité dans l’Est : Veranda Mutsinga appelle Félix Tshisekedi à fournir des moyens nécessaires aux FARDC pour l’éradication du M23

RDC – Insécurité dans l’Est : Veranda Mutsinga appelle Félix Tshisekedi à fournir des moyens nécessaires aux FARDC pour l’éradication du M23

Les rebelles du M23 a occupé depuis la mâtiné de ce mercredi 04 janvier l’entité de Nyamilima, dans le groupement de Binza (territoire de Rutshuru), à environ 100 kilomètres de Goma, dans la province du Nord-Kivu profitant ainsi de l’absence de l’Armée et de la police congolaise, après avoir emprunté des sentiers secondaires pour y arriver, annonce des sources locales.

Selon le constat fait par le groupe de pression Veranda Mutsinga, l’ennemi progresse à cause de l’insuffisance des matériels nécessaires sur les lignes des fronts dans le territoire de Rutshuru, il appelle le Président de la République Félix Tshisekdi à fournir des moyens à l’armée congolaise dans le but d’éradiquer totalement la désolation semée par les terroristes du M23 dans cette partie du pays.

« Tout le peuple ne cesse de se demander pourquoi est-ce que le Président de la République Félix Tshisekedi, le garant de la nation ne peut pas donner le go de tous les moyens nécessaires pour que nous puissions voir aujourd’hui les entités occupées par le M23, être récupérées et contrôlées par les FARDC », a fait savoir Patrick Paluku, coordinateur provincial de cette structure de la Société civile, au cours d’une interview accordée à LA TRIBUNE PLUS.

Il a par ailleurs noté qu’il n’y a plus d’opération offensive menée par l’armée congolaise depuis plus de trois mois.

Notons que des coups de feu étaient entendus encore la veille aux alentours de Tshabavu et de Buramba, à moins de dix kilomètres de Kisharo (déjà sous le contrôle du M23), provoquant de la panique au sein de la population, ce qui a même occasionné des déplacements.

 

Elohim Mfinda

ACTUALITE SECURITE