Kinshasa : Au moins 15 personnes décédées sous les eaux (bilan provisoire)

Kinshasa : Au moins 15 personnes décédées sous les eaux (bilan provisoire)

La pluie torrentielle qui s’est abattue toute la nuit de lundi 12 à ce mardi 13 décembre sur la ville de Kinshasa, a coupé la route Matadi en deux au niveau du virage qui s’ouvre sur l’arrêt en vrac, non loin du garage Malu, au quartier Sans fil.

Une information donnée Alidor Tshibanda, bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, et parle de plusieurs décès et dégâts matériels importants.

« Au quartier Matadi Mayo, on dénombre déjà 4 morts, on a identifié jusque-là 11 morts à Matadi Kibala. On n’a pas encore les chiffres pour le quartier Maman Mobutu. Il y a encore des gens qui sont dans les décombres, donc il est difficile d’établir un bilan réel. Il faut attendre peut-être jusqu’au soir pour avoir un bilan définitif », a expliqué Alidor Tshibanda, alors qu’il était en pleine tournée ce matin dans les différents quartiers touchés pour constater les dégâts et établir un bilan.

« Le problème est que les Chinois ont très mal construit leur collecteur à la rive droite de la route au niveau du quartier Sans fil, juste à hauteur du virage du Garage Malu », a-t-il ajouté.

Signalons par ailleurs que, cette érosion qui va de de la route nationale 1 est allée jusqu’au niveau de Matadi Mayo.

En descendant vers Matadi Kibala, plusieurs poteaux électriques ont cédé. Certains câbles jonchent le sol et les autres pendants dans des conditions dangereuses.

La population pointe vivement du doigt les chinois qui, depuis deux semaines maintenant, procédent à l’agrandissement des collecteurs d’eau, touchés depuis plusieurs jours après des pluies, pour sécuriser la voie principale. Mais la qualité des travaux très discutables et la lenteur qui l’accompagne font aujourd’hui perdre des vies innocentes de paisibles populations.

 

S. Tenplar Ngwadi

ACTUALITE ENVIRONNEMENT SOCIETE