Kinshasa : Jean Marc-Kabund épinglé dans la mort d’une fillette de 2 ans à Kingabwa

Kinshasa : Jean Marc-Kabund épinglé dans la mort d’une fillette de 2 ans à Kingabwa

Trois mois déjà depuis que le corps d’une petite fille de deux ans traîne dans une des morgues de Kinshasa. D’après les parents de la victime, l’enfant a trouvée la mort pendant qu’elle prenait son déjeuner. Soudain, une porte du stade Jean Marc-Kabund tombe sur elle et elle meurt sur le champ.

Après l’accident, Jean-Marc Kabund se rend discuté avec la famille. D’après le père de l’enfant,  l’ancien premier vice-président de l’assemblée nationale avait pris l’engagement de prendre en charge toutes les dépenses liées aux funérailles. «  Il nous avait aussi promis qu’il allait nous de démanger. Mais depuis lors rien est fait, silence radio. Entretemps,  le corps de l’enfant traîne encore à la morgue en attendant la décision de la justice », a-t-il indiqué.

Les faits se sont  produits avant l’interpellation de Jean Marc-Kabund par la justice. «  Nous étions en contact mais depuis, il n’y a plus rien. Nous ne savons pas à quel saint se vouer », a-t-il ajouté amèrement abattu.

Jean-Marc Kabund se trouve en prison. Ancien président ai de l’UDPS,  Jean Marc-Kabund attend d’être jugé suite à ses propos tenus contre le président de la République, Félix Tshisekedi.
 
LATRIBUNE PLUS

ACTUALITE SOCIETE