RDC : Après Bunagana, le M23 se prépare à occuper Rumangabo, prévient Martin Fayulu

RDC : Après Bunagana, le M23 se prépare à occuper Rumangabo, prévient Martin Fayulu

L’ancien candidat président malheureux,  Martin Fayulu alerte sur une nouvelle offensive de rebelles M23 au Nord-Kivu. Dans un tweet, il prévient que le M23 cherche à s’accaparer de la base de Rumangabo.

« Bunagana est toujours entre les mains du M23. Ces supplétifs du Rwanda s’organisent pour s’accaparer de Rumangabo. Que fait le gouvernement dit des warriors ? », s’est-il interrogé avant de lancer « Halte à la distraction. Notre armée doit être réformée et dotée des moyens adéquats pour protéger notre territoire. »

Rumangabo est une base militaire de l’ armée de la République démocratique du Congo située dans le territoire de Rutshuru , au nord de Goma dans la province du Nord-Kivu , à 3,5 kilomètres (2,2 mi) au nord du siège du parc national des Virunga. Pendant la présidence de Mobutu Sese Seko , la base stratégique de Rumangabo était occupée par le 411e bataillon du 41e Bde Cdo. L’unité basée à Rumangabo faisait partie des troupes zaïroises qui, en 1984, sont allées défendre la bande d’Aouzou  au Tchad  contre les troupes de Kadhafi. Le bataillon pille la ville en décembre 1992.

Pour rappel, c’est depuis  le 13 juin 2022, la ville frontalière de Bunagana est occupée par le M23.

  LATRIBUNE PLUS

ACTUALITE SECURITE