Invalidation des députés absentéiste : la présidence de la République n’a rien avoir dans ce dossier ( Eliezer)

Invalidation des députés absentéiste : la présidence de la République n’a rien avoir dans ce dossier ( Eliezer)

L’Assemblée nationale a invalidé cinq députés nationaux juges absentéistes. La décision de la chambre basse du parlement est tombée, mercredi 15 juin 2022. Les députés nationaux ont adopté mercredi 15 juin 2022, le rapport de commission d’enquêtes sur les députés nationaux absentéistes. Les députés invalides sont : Henry Mova Sakany, Marie Ange Mushobekwa, Luc Mulimbalimba, Papy Nyango et Adolphe Muzito.

Invalidée, la députée nationale Marie Ange Mushobekwa crie à la chargement. Elle accuse la présidence de la République d’ordonner son invalidation.

«  Mes sources sont sûr. Mon invalidation a été ordonnée par la présidence de la République.  Il y a un conseiller du Chef de l’État qui a intimé l’ordre pour m’invalider », indique Marie Ange Mushobekwa.

Faux, explique le député national, Eliezer Ntambwe.  «  Je suis parmi les gens qui ont demandé à notre collègue à Marie-Ange d’introduire le recours. Juste après son invalidation, elle m’a envoyé ces preuves. Ce sont ces preuves là qui peuvent lui permettre soit d’introduire le recours au lieu et d’accuser la présidence de la République qui n’a rien à voir avec ce qui se passe à l’Assemblée nationale », à déclaré le député national,  Eliezer Ntambwe.

Et de son côté la députée nationale FCC,  Geneviève Inagosi Kasongo dénonce la procédure ayant conduit à l’invalidation de ses collègues. Elle regrette que les députés invalides n’aient jamais été entendus.

LA TRIBUNE PLUS

 

ACTUALITE POLITIQUE